Etiage 2011 et étiage 2012

2 étiages consécutifs précoces liés au manque de pluie en hiver

Histogramme cumul pluviométrique
Histogramme cumul pluviométrique

Le graphique ci contre illustre le cumul pluviométrique de l'année hydrologique 2010 / 2011, en rouge, comparé aux normales des cumuls pluviométriques (calculées de 1971 à 2000).

On constate que suite à un mois de novembre excédentaire, la très faible pluviométrie des mois de décembre à juin entraine un déficit cumulé important.

Fin juin, le déficit pluviométrique est de 40 % par rapports aux normales. Les pluies de juillet ramène ce déficit à 30 %.

La conséquence de ce déficit pluviométrique sur les débits est impressionnante. Le graphique ci contre compare les débits moyens mensuel 2010 / 2011 avec l'année statistique moyenne.