Les espèces envahissantes

Une espèce envahissante est une espèce dont l’introduction et la propagation menacent écologiquement et/ou économiquement des écosystèmes, des habitats, d’autres espèces et/ou la santé humaine.

 

Les espèces envahissantes sont des espèces, plantes ou animaux, qui ont le plus souvent été introduites en France par l'homme. Ces introductions ont été soit volontaires, soit accidentelles.

 

L'achat autorisé de certaines espèces animales ou végétales exotique (tortues, poissons, plantes etc.) engage à s'en occuper jusqu'à la fin de leur vie et à ne jamais les relâcher / disséminer dans la nature.

 

Listes des espèces connues constituant une menace vis à vis des cours d'eau

Avant de donner des conseils sur les actions possibles contres les espèces invasives, voici la liste des espèces envahissantes qui peuvent être présentes sur nos bassins versants.

Espèces animales

Ragondin - myocastor coypus
Ragondin - myocastor coypus

Le Ragondin  /  présent

Origine : originaire d’Amérique du sud et introduit initialement pour sa fourrure.

Dégât: dégradation des berges par les galeries qu'il creuse.

Peut être porteur de la leptospirose, maladie dangereuse pour l'homme

Le RVPB a engagé une opération pilote sur le bassin versant de la Gardonnette : coordination des piégeurs, mise à disposition de cages ... Une première réunion de concertation a eu lieu en 2015, plus d'information sur cette page.

 

Ecrevisse signal - écrevisse de californie
Ecrevisse signal - écrevisse de californie

Écrevisse Signal (ou américaine) /  présente 

Origine : Californie

Dégât: peut creuser des galerie dans les berges, l'écrevisse signal est aussi porteuse saine d'une maladie mortelle pour l'écrevisse autochtone l'écrevisse à pattes blanches qui est une espèce menacée

Rat musqué
Rat musqué

Rat musqué / présence non avéré

Origine : Amérique du Nord, introduit initialement pour sa fourrure

Dégât : galeries dans les berges, peut également transmettre la leptospirose

Grenouille taureau (bullfrog)
Grenouille taureau (bullfrog)

Grenouille taureau / présence non avérée (mais repérée en Dordogne)

Origine : Amérique du nord

Dégât : concurence interspécifique avec les espèces autochtones

 

Prévenir le RVPB en cas de découverte sur le territoire ; la grenouille taureau peut être répérée également par son "chant" peu harmonieux lors de la période de reproduction : appel grave et sonore répété qui ressemble au beuglement d'un taureau

 

Tortue de Floride
Tortue de Floride

Tortue de Floride / présence ?

Origine : Amérique du Nord

Dégât : concurence avec la cistude, espèce de tortue aquatique européenne qui est menacée. La tortue de Floride a été importée pour l'agrément (vivarium, jardins) et les individus relachés ont commencé a colloniser le territoire.

Espèces végétales

Jussie - Ludwigia peploides
Jussie - Ludwigia peploides

Jussie (Ludwigia peploides - plante aquatique) / absente ?

Origine : originaire d’Amérique du sud la jussie rampante a été introduite dans un but d’ornementation des étangs, elle produit de belle fleur jaune, mais sa multiplication rapide par simple bouturage la rend envahissante

Dégât : asphyxie complète du milieu, disparition des autres espèces, très difficile à éradiquer

Action : Prévenir le RVPB en cas de découverte sur le territoire. 

Renouée du Japon
Renouée du Japon

Renouée du Japon / présente sur certains sites

Origine : est-ce utile de le préciser ? Japon, mais aussi Chine, Corée. Une fois de plus, la renouée n'a pas de prédateur en Europe et a un développement par bouturage très vigoureux, ce qui en fait une espèce très invasive.

Dégât : compétition avec les espèces locales (qui disparaissent) appauvrissement de la biodiversité végétale mais aussi animale, très difficile à éradiquer

Attention, ne pas la couper ou l'arracher sans conseil, quelques brins pouvant parfaitement re-coloniser d'autre secteurs.

Action : Prévenir le RVPB en cas de découverte de secteurs contaminés sur le territoire.

L'ambroisie / présence ?

Origine : Amérique du nord

Présente en France depuis 1863 déjà, mais sa dissémination s'est accéléré du fait des grand aménagement et travaux lors du XXème siècle (les graines sont transportées par l'eau ou déplacées avec la terre lors de travaux).

Dégât : l'Ambroisie n'est pas particulièrement compétitive et se contente de terrain délaissés par les autres végétaux, mais elle est responsable d'allergie importante. Les allergies dues à son pollen sont maintenant reconnues comme un problème majeur de santé publique.

Action : éliminer les plantes exitantes et prévenir leur repousse sur vos terrains. Le site ambroisie.info donne tous les conseils nécessaires.