Le rôle du RVPB

Pour atteindre le bon état des eaux

La DCE (Directive Cadre européenne sur l'Eau) impose aux Etat membres l'atteinte du bon état des eaux pour l'année 2015 !

Un état des lieux a d'abord été fait, alarmant, la majorité des cours d'eau n'atteindront pas le bon état des eaux en France en 2015 ... si nous ne faisons rien.

La plupart de nos cours d'eau n'atteindrons pas le bon état global en 2015 tous seuls. Le RVPB a décidé de mettre en œuvre les actions nécessaire pour cela et pour ensuite maintenir ce bon état. Les principaux enjeux étant l'entretien des berges, la continuité écologique et le manque d'eau durant l'étiage.

Pour entretenir les rivières

Selon la loi sur l'eau et les milieux aquatiques, l'entretien des berges pour les rivières non domaniales (c'est le cas du Caudeau, de la Couze, de la Conne, du Couzeau, de la Gardonnette et de la Louyre) incombe aux propriétaires riverains ; cet entretien doit assurer un libre écoulement des eaux et un bon état environnemental.

Cependant, de nombreux secteurs de rivières sont laissés à l'abandon, ou mal entretenus par manque de connaissances ou de moyens.

Via l'élaboration d'une Déclaration d'Intérêt Général (DIG), le syndicat peut intervenir pour assurer l'entretien des rivières sur le domaine privé, cela se justifie car le bon état général de la rivière est au bénéfice de tous.

Pour guider les riverains et les communes

Vous avez le projet de créer un étang, de stabiliser votre berge, de construire une passerelle ou un pont sur un cours d'eau etc... Toutes ces démarches nécessitent une autorisation préalable du service départemental de police de l'eau. Le RVPB peut vous guider pour améliorer votre projet et/ou le rendre compatible avec le bon état du cours d'eau et vous aider à remplir les dossiers nécessaires de demande d'autorisation.

Rendez vous sur la page contact !