Bilan provisoire de l'étiage

Niveau de la Couze observé le 15 octobre
Niveau de la Couze observé le 15 octobre

L'étiage tire à sa fin, le niveau des cours d'eau remonte lentement.

Un bilan provisoire de l'étiage peut être dressé.

 

Le suivi des débits sera toujours assuré mais ne nécessite plus une mise à jour hebdomadaire de la situation d'étiage.

Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image

Une durée d'étiage assez longue

 

La période d'étiage n'est en réalité pas tout à fait terminée, les niveaux sont encore bas, mais les cours d'eau ne sont plus en situation de crise. Les débits sont remontés au dessus des niveaux d'alerte après 3 mois de débits insuffisants.

 

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Un étiage relativement sévère malgré une pluviométrie normale

 

Le graphique à droite présente le cumul pluviométrique de l'année hydrologique 2009 / 2010 (oct 2009 à sept 2010). On constate que le cumul pluviométrique de l'hiver 2009 / 2010 est supérieur à la moyenne des dernières années. Cela aurait du se traduire par une bonne recharge des nappes aquifères et, en théorie, un étiage modéré.

 

Pourtant, comme le présente le graphique suivant, les débits sont restés faibles durant toute l'année hydrologique, avec, heureusement, un épisode de petite crue en Juin, probablement du à une pluviométrie plus importante sur le bassin de la Couze par rapport aux données observées à Bergerac.

Graphique présentant les débits moyens mensuels, comparés aux normales mensuelles
Graphique présentant les débits moyens mensuels, comparés aux normales mensuelles

Une situation de crise récurrente

 

Les données historiques de la DDAF le montrent, la Couze a connu 8 situations de crise au cours des 9 dernières années.

Naturellement, le débit de la rivière devrait passer sous le 1er débit d'alerte 1 année sur 5. Nous en sommes à 8 sur 9.

 

Ce constat est malheureusement partagé sur nombres de cours d'eau de notre département, avec souvent des situations encore pires, telle sur la Louyre qui est tous les ans en situation de crise et qui connait même de sévères épisodes d'assèchement complet.

Fin des arrêtés de restriction

Les arrêtés de restriction de prélèvement sont levés, mais comme l'indique la station de suivi des débits, le débit dans les cours d'eau est encore faible. N'utilisons les systèmes de pompage que si nécessaire et continuons à économiser l'eau.

 

Fin de l'arrêté d'interdiction de manoeuvre de vanne

L'arrêté d'interdiction de manoeuvre de vanne a été levé le 15 octobre. Comme cela a été dit, les débits sont encore faibles, il convient donc si possible de limiter les ouvertures et fermetures de vannes et de procéder à ces manoeuvres de façon très progressive. 

Écrire commentaire

Commentaires : 0